Versace-histoire-marque-luxe

Versace : l’histoire de la marque de luxe

Versace, plus qu’une marque, c’est le nom d’un homme. Il s’agit de Gianni Versace qui nait le 2 décembre 1946 à Reggio Calabria (Italie). Depuis son enfance, il a vécu dans l’univers de la mode avec son frère Santo et sa sœur Donatella. L’empereur de la mode italienne restait aux côtés de sa mère Francesca alors couturière, quand celle-ci cousait des vêtements dans son atelier. 

À 26 ans, il va à Milan pour se faire un nom dans le monde de la mode. À ses débuts, il a travaillé dans plusieurs maisons de prêt-à-porter de la ville. À 32 ans (1978), il se met à son propre compte et présente sa toute première collection. C’est là que commence la véritable histoire de cette marque de luxe. 

A lire également : Ces chaussures indémodables pour nos hommes !

À une époque où la sobriété règne en maître, Versace se démarque avec une mode un peu plus osée 

Gianni Versace a bâti cet empire familial aux côtés de son frère Santo, qui était le directeur général de l’entreprise, et Donatella, la muse de l’équipe. À l’époque, de grands noms de la mode (Calvin Klein, Donna Karan, etc.) proposaient une collection plus sobre. Pour se démarquer et rester fidèle à ses goûts, Versace dévoile des lignes sulfureuses et osées. Son style était jugé outrancier et même vulgaire. Les mini robes, les décolletés vertigineux, les jupes très fendues et autres se retrouvaient uniquement dans sa collection. 

Paradoxalement, c’est grâce à cette mode ostentatoire, flamboyante et sulfureuse que Versace rencontra un succès sans précédent à l’époque. La maison en a profité pour ouvrir d’innombrables boutiques à l’extérieur. La griffe profite aussi de son succès pour mettre sur le marché son premier parfum Versace. C’était en 1981. Elle a développé dans la foulée, des lunettes, des montres, des bijoux et sacs estampillés de la tête de Gorgone Méduse (l’emblème de la marque). 

A lire aussi : Tee-shirt du manga ONE Piece

Gianni Versace, au sommet de son art entre 1980 et 1990

Dans cette décennie, Gianni a connu un succès fulgurant. Les célébrités, les têtes couronnées s’intéressent désormais à ses produits. Parmi ces derniers, on retrouve Kim Basinger, Elton John, la Princesse Diana, pour ne citer que ceux-là. En 1989, la maison dévoile une ligne plus jeune. Son nom, Versus. Donatella en assurait la direction artistique. Après cela, cette maison de couture dévoile aux yeux du monde, sa première collection haute couture automne-hiver (1991-1992) dont le nom était Atelier Versace. 

En 1991, l’Italien a permis à plusieurs mannequins de se faire un nom dans le monde de la mode. Au nombre de ceux-ci figuraient Claudia Schiffer, Naomi Campbell, Bruni Clara, Cindy Crawford, etc. Ces derniers ont défilé au son de « Freedom 90 », cette célèbre chanson de George Michael. Ils ne sont plus alors vus comme des mannequins de podiums, mais ils sont devenus de véritables stars. Gianni a fait d’eux des supermodels. 

Le décès de Gianni, le règne de Donatella 

Le 15 juillet 1997, Gianni Versace est assassiné. Sa sœur devient directrice artistique et son frère, PDG de la célèbre maison de mode. Tous les yeux étaient alors rivés sur Donatella. Tout le monde pensait qu’elle allait conduire l’entreprise de son frère à la ruine. Mais, elle a prouvé le contraire. En effet, elle a aussi commencé à habiller des célébrités à l’instar de Jennifer Lopez, Madonna, etc. 

Par exemple, la sublime robe que portait Jennifer Lopez lors de la cérémonie des Grammy Awards en 2000 était confectionnée par cette maison de couture. Elle réussit donc à créer une des robes signatures de ladite maison de mode. Désormais, Donatella est reconnue comme une icône dans cette industrie. Elle a su perpétuer le style inimitable de cette marque grâce à sa créativité hors pair.

Et pour preuve, au défilé du printemps 2018 à Milan, toujours sur les paroles de « Freedom 90 », les supermodels de la maison, Clara Bruni, Claudia Schiffer, Naomi Campbell Cindy Crawford et Helena Christensen ont envahi le podium. La collection présentée est une résurrection de celle des années 1990. Au fil des ans, celle qui était la muse de l’équipe a imposé sa propre signature dans ce monde qu’elle connait depuis son enfance. 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *