5 raisons d’acheter une yaourtière

La yaourtière est le nouvel appareil de cuisine tendance : alors que le fait maison est de plus en plus prisé par les foyers soucieux de leur santé et de leur empreinte écologique, faire ses yaourts maison est devenu courant. La yaourtière est simple à utiliser, et elle vous permettra de faire des économies sur votre budget yaourts au fil du temps, alors pourquoi s’en priver ? Voici les 5 raisons d’investir dans une yaourtière.

1. L’achat d’une yaourtière est un investissement rentable

La yaourtière représente un investissement important au départ, puisque selon les appareils, vous pourrez débourser entre 20 et 100 €. Toutefois, cet investissement est très rentable puisque vous disposez avec l’achat de votre yaourtière de 6 ou 8 pots vides, que vous n’aurez qu’à laver après utilisation pour les réutiliser. A moins que vous n’ayez une consommation quotidienne très importante ou que vous soyez une famille nombreuses, vous n’aurez pas besoin de racheter des pots.

De plus, vous n’avez pas besoin de beaucoup d’ingrédients pour faire vos yaourts maison. Pour 8 pots de yaourt, vous aurez besoin en général d’un litre de lait et d’un yaourt naturel entier. En moyenne, on estime que préparer ses yaourts maison réduit de moitié le coût total de la consommation de yaourts !

2. La yaourtière ne coûte pas très cher à l’utilisation

Une yaourtière ne demande pas beaucoup d’énergie pour fonctionner. Selon Conso globe, une yaourtière consomme environ 6 centimes d’euros par heure d’utilisation ; soit un total de 60 à 72 centimes pour 8 pots de yaourt (il faut en général 10 à 12 heures pour que les yaourts prennent). Quand on ajoute ces frais de fonctionnement à l’investissement de départ et à l’achat d’ingrédients, sur le long terme, le coût d’une yaourtière est plus intéressant que l’achat de yaourts du commerce.

Pour choisir une yaourtière à la fois performante et qui consomme peu, consultez ce guide d’achat sur les yaourtières.

3. La yaourtière vous offre de multiples possibilités de recettes

Avec une yaourtière, vous ne risquez pas d’être à court d’idées de recettes ! Vous pouvez aussi bien préparer des yaourts aromatisés aux fruits (citron, fraise, framboise…) que des yaourts au miel aux épices ou à la vanille. Vous pouvez même ajouter dans votre préparation de l’extrait de fleur d’oranger ou de l’eau de rose pour varier les plaisirs. Pour les plus gourmands, il est possible de préparer des yaourts maison au chocolat, au caramel, ou encore au beurre d’amande.

Si vous êtes intolérant au lactose ou que vous êtes vegan, la yaourtière vous permettra de préparer des yaourts à base d’autres types de laits, comme le lait de chèvre ou lait de brebis, ou les laits végétaux (lait de soja, lait d’amande, lait de coco…).

4. Les yaourts maison, meilleurs que les yaourts du commerce

L’achat d’une yaourtière vous permettra de manger plus sainement. En effet, les yaourts maisons sont meilleurs au goût et pour votre santé que les yaourts du commerce. Tandis que les yaourts du commerce contiennent beaucoup d’additifs et de glucides, les yaourts maison se concentrent sur l’essentiel, à savoir les nutriments (calcium notamment), les protéines, et les probiotiques. Faire vos propres yaourts vous permettra donc de bénéficier des bienfaits des yaourts sur votre flore intestinale et sur votre digestion, sans ingérer de substances nocives pour votre santé.

5. La yaourtière vous permet de réduire votre impact environnemental

Pour finir, acheter une yaourtière revient à faire un geste pour la planète. Si vous faites vos propres yaourts maison, vous achèterez moins d’emballages, puisque vous ferez vos yaourts dans des pots en verre lavables et réutilisables. En effet, les yaourts sont doublement emballés, avec la boîte plastique et l’emballage carton. Ces emballages ne sont en outre pas recyclables. Certes, vous aurez besoin d’un yaourt pour 8 pots de yaourts maison, mais cela limite tout de même considérablement, sur le long terme, l’achat d’emballages. Conséquence : moins de déchets plastiques nocifs pour l’environnement et pour les océans !

Click here to add a comment

Leave a comment: