• Home  / 
  • Beauté
  •  /  De nombreuses alternatives à la chirurgie pour avoir de gros seins

De nombreuses alternatives à la chirurgie pour avoir de gros seins

Pour avoir de gros seins, il n’y a pas que la chirurgie esthétique !

En effet, il y a toutes sortes de techniques et de méthodes, souvent même très naturelles, qui vont vous offrir l’opportunité de pouvoir avoir de plus gros seins.

Nombreuses sont les femmes qui souffrent d’avoir de trop petits seins, ce complexe leur gâche la vie, ces femmes sont bien souvent dépressives pour cette raison, et les seins deviennent ainsi une terrible obsession. C’est justement tout ce qu’à vécu aussi Sandra Lepervier, qui, au fil du temps, a pu développer sa méthode globale dans laquelle elle partage ses précieux conseils, pour des méthodes qui ont très bien fonctionné avec elle et, pour cette raison, elle partage aujourd’hui tout son savoir-faire et toutes ses informations.

Ainsi avec la méthode “grossir des seins” par Sandra Lepervier, vous n’êtes plus obligée d’avoir recours à la chirurgie esthétique qui coûte cher et qui comporte aussi de nombreux risques comme toute intervention chirurgicale. Ainsi, il est bien plus prudent de suivre des techniques naturelles avant de vous retourner vers la chirurgie si vous n’êtes pas satisfaite des résultats naturels.

grossir-des-seins

Parmi ces conseils naturels, on retrouve des conseils d’exercices physiques, des aliments qui favorisent la stimulation des glandes mammaires, des techniques de massages mammaires qui eux aussi stimulent les glandes mammaires qui permettent de développer la poitrine. On trouve aussi les herbes et les plantes efficaces, qui font partie des ingrédients transformés en crèmes, en gels, en huiles, des plantes que vous pouvez consommer aussi en infusions.

On trouve des recettes de grand-mère avec des préparations à base de plantes ou des habitudes de vie à prendre. On trouve des conseils en matière de lingerie féminine tout comme des conseils vestimentaires pour savoir mettre en valeur son décolleté et ce, même en cas de petite poitrine.

Nutriments et aliments qui favorisent le développement des seins

On le sait les vitamines contribuent largement à la bonne santé générale, ainsi en mangeant les bons nutriments et les aliments recommandés il est tout à fait possible de pouvoir développer sa poitrine.

Comment prendre des seins ?

En privilégiant les bonnes vitamines, il est possible d’accentuer le volume des seins et aussi de les garder bien fermes et bien galbés.

Pour la vitamine qui permet au collagène de se régénérer, c’est la vitamine C. Pour vos seins, le collagène permet de les laisser fermes et bien en place. La vitamine B6 aide à la production des globules rouges ce qui favorise la circulation du sang dans tout le corps mais aussi dans les seins. Pour contrôler son cholestérol et pour réguler la graisse, la vitamine E est indispensable.

Pour ce qui concerne les aliments, il faut consommer des aliments qui portent des phytoestrogènes.
D’une manière générale sur le plan physiologique, on constate que les femmes qui disposent d’un taux d’estrogènes, hormone femelle inférieur au taux de testostérone hormone mâle, ont bien souvent une plus petite poitrine. De ce fait et même si les scientifiques restent encore divisés sur ce point, les aliments à phytoestrogènes ou régimes à base d’estrogènes sont recommandés pour les femmes qui souhaitent ainsi de façon naturelle augmenter le volume de leurs seins.

Ainsi, des aliments comme des noix et les graines oléagineuses, le fenouil, les noix de cajou, graines de sésame, soja, tofu, lait de soja, noix de soja, riz brun, quinoa, avoine et orge sont des aliments à phytoestrogènes.

graine-fenouil-poitrine

Les légumineuses, les haricots, les betteraves, le chou, les carottes, concombres sont parmi les aliments conseillés également. Les fruits comme les prunes, les framboises, les pommes et les grenades comptent également. Enfin, le café, le vin rouge, le vin blanc, le thé noir et le thé vert sont des boissons qui favorisent aussi le développement mammaire.

Les solutions médicales et/ou chirurgicales pour avoir une plus grosse poitrine

Parmi les solutions médicales et/ou chirurgicales qui permettent d’avoir une plus grosse poitrine, on distingue quatre méthodes distinctes : à l’aide d’un produit de comblement, à l’aide de la chirurgie esthétique, avec une augmentation mammaire, avec des implants mammaires. Pour grossir ses seins avec un produit de comblement, cela se pratique à l’aide d’injections qui sont faites derrière la glande mammaire, c’est le même principe du comblement des rides, mais pour la poitrine le liquide injecté est plus épais. Cette solution n’est pas douloureuse et elle est rapide, une tension dans les seins est ressentie après les injections de même une difficulté dans l’action des mouvements, mais en une heure à peine, sous anesthésie locale, le comblement peut être réalisé, ce principe est valable aussi pour les femmes qui ont la poitrine qui tombe, malheureusement, cette solution ne persiste que quelques mois.

L’intervention chirurgicale, soit augmentation mammaire ou plastie d’augmentation mammaire à l’aide d’implants sont les actes réalisés par la chirurgie esthétique.

L’augmentation mammaire par pose de prothèses ou d’implants augmente au gré des envies la poitrine des femmes qui peuvent avoir recours à ces méthodes si elles sont en bonne santé.
Les implants mammaires, concernent des poches de silicone élastique qui sont remplies de gel de silicone ou de sérum physiologique.

Naturellement, tous ces actes chirurgicaux comme toute intervention chirurgicale comportent donc des risques. Par ailleurs, les coûts sont importants.

Les chirurgiens disposent tous de leurs façon de procéder, tout se décide lors de la première consultation obligatoire et de l’interrogatoire qui prend aussi en compte le côté psychologique, car chaque femme reste différente.

En effet, toutes n’ont pas la même notion pour appréhender les changements que leurs procureront leur nouvelle poitrine, c’est pourquoi les chirurgiens passent du temps à la consultation préalable.

Click here to add a comment

Leave a comment: